Les résultats définitifs des élections legislatives

Hier, dimanche 18 juin 2017 avait lieu le deuxième tour des élections législatives, et ce afin d'élire les députés devant siéger à l'Assemblée Nationale.
Nous écrivons cet article pour dresser le bilan de ces élections et pour en donner les résultats.

Une image pour éclaircir les esprits et montrer le nombre de sièges de chaque parti/

Une image pour éclaircir les esprits et montrer le nombre de sièges de chaque parti/

A l'issu du premier tour des élections législatives, il était prévu que les politiques ralliés au mouvement En Marche !, fondé par Emmanuel Macron et désormais rebaptisé La République en Marche réussissent à rafler plus de 450 sièges. Mais les choses  pas déroulées ainsi que le nouveau Président de la République l'espérait.

 

En effet, même si le mouvement En marche ! a réussi à obtenir la majorité absolue, le nombre de siège obtenu est bien inférieur à celui espéré, puisque LRM et le Modem termine avec "seulement" 350 sièges (308 pour LRM, 42 pour le MoDem). Donc bien inférieur à de qui était espéré, puisque l'on comptait sur plus de 400 sièges rien que pour LRM...

D'autres scores, plus modestes, ont cependant parfois dépassés les attentes; nous en faisons la liste:

  1. La droite (LR, UDI) obtiendrait 130 sièges (dont 17 pour l’UDI). 7 élus sont divers droite.
  2. La France Insoumise et le PCF obtient 27 sièges (17 pour La France insoumise, 10 pour le PCF).
  3. Le Parti socialiste et ses alliés radicaux de gauche totalisent 33 sièges (30 pour le PS). 12 élus sont divers gauche, un élu appartient à EELV.
  4. 8 autres sièges seraient acquis par des "libres", non suffisants pour un groupe, ni même pour un groupuscule; c'est ainsi que trois nationalistes corses siègeront à l'Assemblée.

Par ailleurs, le Front Nationale (FN) a, comme nous l'avons dit plus haut, dépassé toutes les attentes. En effet, en 2012, ce parti avait obtenu seulement 2 sièges, tandis qu'à l'issu de ce deuxième tour des élections legislatives, le parti, dirigé par Marine Le Pen, termine avec 8 sièges, soit quatre fois plus qu'il y a 5 ans !

Bilan (plus d'infos ?):
Les résultats de ces élections législatives ne sont donc pas le raz de marée annoncé à l'issu du premier tour, il y a tout juste une semaine. Ce n'est qu'une petite vague, suffisamment grosse pour faire quelques dégâts mais sans submerger.
Reste à savoir quelles dispositions seront prises et où ces sièges mèneront le France !

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog