Des raffineries bloquées en marge des manifestations contre la loi travail.

Des raffineries bloquées en marge des manifestations contre la loi travail.

81% des volumes de carburant consommés en France étaient du gazole

Francis Perrin, France Info

Depuis quelques jours (depuis le jeudi 19 mai pour être précis), certaines raffineries françaises sont bloquées par les manifestants anti-loi travail, après un appel au blocage par les syndicats CGT et FO; (ces deux syndicats appellent à continuer et même à "durcir" la grève).

Francis PERRIN affirme que les essences "fabriquées" par ces raffineries sont principalement vouées à l'exportation et qu'en 2015, "81% des volumes de carburant consommés en France étaient du gazole". Heureusement, actuellement, aucun stock de gazole n'est bloqué par les manifestants, aussi les autorités ne craignent-elles pas de pénuries. Cependant, l'essence dans les stations-service du Nord, de l'Ouest et du Sud-Est de la France commence à se faire rare, et les automobilistes devant rentrer de week-end ou devant se déplacer en voiture dans l'urgence commencent à s'inquiéter. Comment vont-ils faire si jamais ils ne trouvaient pas de carburant ?

 

Au total, quatre raffineries sont bloqués par les opposants à la loi El-Khomri. Parmi elles, les plus touchées sont celles de Feyzin, Normandie et Donges.

D'après les autorités, et notamment Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, la situation devrait s'amméliorer, surtout depuis que le secrétaire a assuré aux manifestants routiers que leur régie d'heures suplementaires ne serait pas affecté par la loi travail.

 

En attendant que les raffineries soient libérées, Alain Vidalies a affirmé que le risque de pénurie est minime, puisque sur 12000 stations-service en France, seules 816 sont à sec. Seulement, de nombreux automobilistes restent tout de même bloqués...

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog