"Ca peut pas faire de mal !", émission et livres, Guillaume Gallienne

Une bannière

Une bannière

Ca peut pas faire de mal (émission & livre), Guillaume Gallienne

 

I) Introduction :

Ca peut pas faire de mal est, à l’origine, une émission radiodiffusée présentée par le célèbre acteur, auteur et réalisateur Guillaume Gallienne. Cette émission, proposée depuis 2009 sur France Inter tous les samedis de 18h10 à 19h invite l’auditeur à plonger dans les textes littéraires.

Que ces textes soient théâtraux, poétiques, issus de romans ou d’ouvrages philosophiques, Guillaume Gallienne prête sa voix à chaque mot de la littérature et nous invite à la réflexion et à la détente.

 

II) Guillaume Gallienne

« Où est née cette passion qu’a Guillaume Gallienne pour la littérature ? », me demanderez-vous. Il semblerait que la réponse à cette question soit : son enfance.

Guillaume Gallienne est né le 8 février 1972 à Neuilly-sur-Seine, dans une famille de la haute bourgeoisie parisienne : sa mère est issue de l’aristocratie russo-géorgienne, tandis que son père est un homme d‘affaire. Le petit Guillaume peut donc paisiblement grandir, entouré de ses frères, sous le regard passionné de sa mère qu’il admire…

Très jeune, Guillaume Gallienne entre au Cours Florent, très réputé dans le monde de la scène pour être une excellente école d’apprentissage du métier d’acteur et, dès 1998, alors qu’il n’a que 26 ans, la Comédie Française ouvre ses portes au désormais acteur. Sa popularité ne peut alors que croître, alors qu’il déclame les vers des plus grands rôles des plus grands noms de la littérature, sous la direction notable de Daniel Mesguisch, Jérôme Deschamps, Denis Podalydès, Lukas Hemleb, Thierry de Peretti ou bien Alain Françon.

Avec ces metteurs en scène, Guillaume Gallienne va donc monter sur les planches et y rester, puisque aujourd’hui, en 2017, il n’en est pas redescendu, devenant même aujourd’hui Sociétaire à la Comédie Française. Ainsi a-t-il pu jouer dans Un fil à la pate (Georges Feydeau), Lucrèce Borgia (Victor Hugo), ou encore dans Oblomov (adapté d’un roman d’Ivan Gontcharov).

 

Parallèlement à sa (stricte) vie de scène, Guillaume Gallienne multiplie les expériences, bien évidemment. C’est ainsi qu’en 2008 il a écrit et interprété au théâtre le monologue Les Garçons et Guillaume, à table !, adapté au cinéma en 2013 et qui lui a valu pas moins de 5 Césars en 2014. Ainsi que de nombreuses autres récompenses, en faisant à ce jour sa plus grande œuvre.

Pourtant il a aussi joué dans de nombreux autres films, avec Sofia Coppola (Marie-Antoinette), Diane Kurys (Sagan) ou encore Jalil Lespert (Yves Saint Laurent). Guillaume Gallienne s’est aussi adonné à de multiples autres domaines que celui du théâtre et du cinéma, prenant de nombreux risques et jouant la carte de l’originalité ; il a ainsi rédigé, en 2005, le livret du balais Caligula, de Nicolas Le Riche et aussi mis en scène, pour le Bolchoï, les Illusions Perdues, de Balzac.

 

Ainsi passionné de littérature dès sa plus jeune enfance, Guillaume Gallienne à la superbe voix réserve encore de bien multiples surprises pour l’avenir !

 

III) Ca peut pas faire de mal, une idée originale

1) L’émission

En 2009, Guillaume Gallienne a eu l’idée sublime de présenter des auteurs et leurs œuvres au grand public. Mais comment réaliser cette idée et la diffuser à ce public ? Cela pose un problème.

Et c’est alors qu’une nouvelle idée vient : grâce à l’influence qu’il a acquise de par ses différents rôles au théâtre et au cinéma, Guillaume Gallienne décide de travailler en collaboration avec France Inter : c’est ainsi que l’émission Ca peut pas faire de mal est née. Avec un principe plutôt simple et convaincant : tous les samedis, de 18h10 à 19h, sur France Inter, lire et commenter les plus grands textes de la littérature pour les partager au plus grand nombre.

 

Vu le succès que connaît déjà Guillaume Gallienne à l’époque, l’émission ca peut pas faire de mal ! est elle-même un succès. En effet, les auditeurs de France Inter ne sont que ravis d’entendre tous les samedis la voix de leur acteur, chroniqueur et comédien favoris ! C’est sans doute pour cela que l’émission perdure encore aujourd’hui…

 

2) Les livres

Face à un tel succès de l’émission radiodiffusée, il a été rapidement question d’en faire une adaptation écrite, en compilant ainsi les émissions, c'est-à-dire des lectures de textes et de rapides commentaires, dans un recueil.

 

  1. Premier Tome

Dans ce premier recueil, les éditions Gallimard ainsi que France Inter sont parvenues à s’accorder, afin de faire œuvre commune pour le livre.
Et c'est ainsi qu'est né le premier tome de l'émissions Ca peut pas faire de mal !, consacré à la littérature du XIXème siècle. Un grand morceau de la littérature, avec en première loge: Victor Hugo !

 

  1. Second Tome

Pour le deuxième livre issu de l’édition Ca peut pas faire de mal !, les éditions Gallimard et France Inter ont à nouveau dû collaborer. Et pour quel résultat !

Ce deuxième tome, paru entre la fin de l’année 2015 (octobre) et le début de l’année 2016 (janvier), contient les lectures et commentaires de Guillaume Gallienne sur un thème : la poésie. Dans cet ouvrage, le lecteur pourra donc retrouver des poèmes de Baudelaire, Aragon, Eluard et Apollinaire, le tout en version écrite (les écritures prennent près de 200 pages), mais aussi en version auditive ; en effet, le recueil est accompagné par deux CD contenant les lectures de poèmes par Guillaume Gallienne ainsi que ses commentaires.

Le résultat est donc époustouflant, et c’est d’ailleurs quasiment ce qui est écrit au dos du livre :

« Ce livre, deuxième ouvrage issu de l’adaptation de l’émission de France Inter ‘’Ca peut pas faire de mal’’, est consacré à la poésie. Retrouver la voix de Guillaume Gallienne lorsque s’ouvre ‘’L’invitation au voyage’’ extrait des Fleurs du mal de Charles Baudelaire, ou bien les Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire, les merveilleux poèmes de Paul Eluard ou encore, telle une coda, le remarquable et troublant  Epilogue de Louis Aragon, c’est voyager au côté d’un extraordinaire compagnon, c’est être transporté par sa voix-miroir aux reflets sensibles. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog