Les incroyables recherches de l’astronaute Thomas Pesquet

Ici, au coeur de l'expérience sur la dynamique des fluides appelée Fluidics © ESA

Ici, au coeur de l'expérience sur la dynamique des fluides appelée Fluidics © ESA

Plus que 2 jours avant le retour sur Terre de l'astronaute Thomas Pesquet. Profitons-en pour embarquer encore une fois, à bord de la station spatiale internationale à la découverte des recherches scientifiques sur lesquelles il a travaillé durant sa mission Proxima.

A la fois chercheurs et cobayes ! A bord de l’ISS, les astronautes passent le plus clair de leur temps à travailler sur des recherches scientifiques dans des domaines aussi variés que la biologie, la médecine, la physique et même l’agronomie… Et ce, pour le compte de l’Agence spatiale européenne (European Space Agency), du Centre national d’études spatiales (CNES) ou de la Nasa.

Autant d’expériences improbables que notre astronaute triclore a partagées régulièrement sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn. Ici, une étude sur la dynamique des fluides pour mieux comprendre le fonctionnement des océans, notamment des redoutables vagues scélérates.

Mais pour quoi aller si loin pour faire de telles expériences, me direz-vous ? Réponse en vidéo de Thomas Pesquet en français (sous-titrée en anglais).

A bord de la station spatiale, les astronautes se sont aussi amusés à faire pousser des laitues. Anecdotiques a priori. En réalité, ils ont découvert que la lumière rose permettait de les faire pousser avec très peu d’eau et d’énergie. Une forme d’agriculture raisonnée qui pourrait s'avérer très utile sur Terre.

Mais l’astronaute paye aussi souvent de sa personne. Le corps de Thomas Pesquet fait ainsi l’objet d’une batterie de tests. Ici un extrait de l’expérience BioCell OsteoOmics pour étudier la perte de masse osseuse en apesanteur, via le prélèvement d’échantillons qu’il emportera dans ses valises pour des analyses terrestres et faire ainsi avancer la recherche sur l’ostéoporose.

Et c’est sans compter tous les examens qu’il a et va devoir encore subir à son retour. A l’instar de cet échographe à distance qui pourrait s’avérer très utile pour des diagnostics médicaux dans les zones sinistrées sur Terre.

Retrouvez les vidéos exclusives enregistrées par Thomas Pesquet en français (sous-titrés en anglais) :

Rendez-vous demain pour la dernière vidéo, en direct de la station spatiale internationale : l'astronaute nous dévoilera les coulisses de son retour. Passionnant mais un brin effrayant. Atterrissage prévu à 16h09 (heure de Paris), à suivre sur le site de la Nasa.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog