Emploi fictifs: François Fillon à nouveau visé

François Fillon, le candidat

François Fillon, le candidat

Alors que les boulangeries Paul, dans une vidéo de leur PDG, ont affirmé soutenir la candidature de François Fillon, ce dernier est à nouveau touché par une affaire. Ou plutôt non: c'est toujours une vieille histoire qui refait surface.

Accusé depuis plusieurs mois d'avoir fictivement employé sa femme depuis 1986, le candidat à la présidentielle continue de mener campagne, tentant de regagner les électeurs, avec la confiance de ces derniers. Cependant, hier, le lundi 10 avril 2017, l'enquête concernant les emplois fictifs de sa femme a annoncé de nouveaux éléments: le méfait aurait eu lieu depuis 1982 et non 1986, soit quatre ans plus tôt que ce qui avait été affirmé depuis le début de l'affaire et qui représente plusieurs milliers d'euros.

 

Ces nouveaux éléments pourraient changer bien des choses dans cette course à l'Elysée, le candidat en question ayant peiné ces derniers jours à remonter un peu dans l'estime des électeurs. Ces efforts pourraient bien avoir été vains, et les français ne savent pas à qui se fier pour voter...

 

 

L'info en plus !
Lors d'un de ses meeting ce week-end, François Fillon est passé, en serrant les mains de ses collaborateurs sur place, n'a pas adressé un seul regard, ni signe ni geste à se femme, Pénélope, elle aussi mise en examen à cause des emplois fictifs présumés. Seraient-ils en froid actuellement ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog