Jusqu'où ira F.Fillon avec le hérisson ?

  • François
  • Pensées
François Fillon sur un plateau télévisé.

François Fillon sur un plateau télévisé.

"L'homme vit comme un hérisson qui peur".

C'est sur cette citation un jour extraite d'un cours et retenue que nous commencerons cet article. "L'homme vit comme un hérisson qui a peur", phrase un jour prononcée par un homme de notre connaissance qui, sans doute, préférera ici conserver l'anonymat, désir que nous respecterons sans problèmes tant que nous avons le droit de répéter l'expression.

"L'homme vit comme un hérisson qui peur", il n'y a rien de plus vrai, surtout en ce moment, alors que les conflits politiques ne cessent de s'enchaîner, les uns suivant les autres, pour toujours tenter de remporter les élections présidentielles de 2017. Mais nous nous éloignons de nos moutons... ou plutôt de nos hérissons !

Lorsqu'il a peur ou qu'il se sent attaqué car l'on s'approche trop près de lui, le hérisson a tendance à se mettre e, boule et à déployer toutes ses défenses, c'est à dire à sortir ses piques, prêt à se défendre sauvagement. Aujourd'hui, au quotidien, l'Homme (avec un grand "H") a tendance à se trop comporter comme l'animal. Vous ne voyez pas comment ? Explications immédiatement !

 

S'il se sent attaqué ou menacé, le hérisson n'hésitera pas un seul instant à déployer toutes ses défenses contre la menace, plus par réflexe issu de son instinct que par conscience. Et c'est typiquement l'attitude que nous tenons, non ? En effet, depuis près de trois semaines maintenant, on nous rebat les oreilles avec l'"Affaire Filon", ce candidat aux élections présidentielles qui, par le passé, aurait fourni illégalement un travail à sa femme, ou aurait fait croire que cette dernière travaillait pour lui, gagnant ainsi une somme faramineuse d'argent.

Cette histoire a démarré il y a une quinzaine de jours mais, comme c'est étrange... A cette date, le candidat était donné par la plus grande majorité des sondages comme potentiels vainqueur, étant donné que tous le déclaraient comme passant au second tour ! Nous l'avons vérifié par nous même et nous l'affirmons: il y a quelques semaines encore, François Fillon pouvait, d'après les sondages, passer dans le deuxième scrutin des élections.

Mais cette période est révolue, les choses ont changé, les choses ont évolué.Des personnes de l'opposition du parti de François Fillon ou bien des personnes du même bord se sont, comme le hérisson, senties menacées par la potentielle victoire de notre candidat, déployant les piques, usant de toutes les attaques possibles contre François, se protégeant, à l'exemple du hérisson, tout en attaquant de toutes parts.

Mais employer cette solution était-elle la stratégie à adopter ? Une émission "C dans l'air" diffusée le 13 février 2017 sur la chaîne de télévision France5 nous a bien confirmé la chute libre du candidat au Palais de l'Elysée, et les résultats possibles en temps réel donnés par des enquêtes trouvables sur Internet montrent bien un renversement total de prévisions depuis le lancement de l'affaire: avec un Fillon en chute libre et un Macron en recul, ce sont Benoît Hamon et le Front National, dirigé par Marine Le-Pen, qui montent en flèche. Des candidats qui ,'étaient pas donnés pour vainqueurs.

 

 

Devons-nous continuer à faire l'autruche après la découverte de ces éléments ?

La politique du hérisson ne vient-elle pas de se révéler être un atout... politique ?

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog