Une liberté à attendre pour Jacqueline Sauvage

Elle avait été victime pendant plus de 40 ans de violences conjugales et ses filles être abusées sexuellement par leur père. En 2012, Jacqueline Sauvage avait assassiné son mari de deux balles de fusil dans le dos. Le jour des faits, elle a vu son fils se pendre.

Jacqueline Sauvage, hier

Jacqueline Sauvage, hier

Le président de la République François Hollande a acoordé une grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage, mais les Juges ont affirmé qu'elle n'est pas prête à sortir de prison, devant avoir un suivi psychiatrique. Cependant les filles de la condamnée assurent que leur mère n'a aucun suivi de ce genre au cours de sa détention.

Hier, vendredi 12 Juillet 2016, le procès de Jacqueline Sauvage a été réexaminé afin de rediscuter de sa libération, mais les juges ne l'ont pas autorisée, une nouvelle fois. D'après eux, elle doit encore être détenue jusqu'à Juillet 2017 pour purger sa peine. Mais de nouveau ses filles ne sont pas de cette avis:

"-Elle est en prison depuis maintenant presque 4 ans, elle a assez payé", a déclaré l'une d'elle, d'autant qu'elle a vécu des choses horribles durant des années de sa vie.

Par ailleurs, les avocates de Jacqueline Sauvage et le comité de soutien à cette femme se rangent, heureusement, de son côté et de celui de ses filles.

 

En attendant meilleur procès et libération, Jacqueline Sauvage a déjà fait appel à la décision d'hier de la part des juges, afin que son dossier soit réexaminé dans les plus brefs délais.

Mais elle assure qu'elle tient le bon bout:

Je vais tenir

Jacquelne Sauvage

alexandra 14/08/2016 18:06

Toute une population féminine (soeurs de la prisonnière, cohortes d'avocates, procureur(es)...etc qui milite avec véhémence pour la libération de Jacqueline Sauvage, ce n'est pas bon. ça sent le sexisme. En plus, la victime est un homme (certes violent et agressif) tué de 3 balles dans le dos....Tout ça ne sent pas bon.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog