Lourdes: un pèlerinage sous haute surveillance

Cette année, pour le traditionnel pèlerinage du 15 août, les autorités françaises, et principalement celles de la commune de Lourdes ont tout misé dans la sécurité des pèlerins face à la menace terroriste.

Le sanctuaire de Lourdes

Le sanctuaire de Lourdes

Comme tous les ans, des fidèles du monde entier, 20000 environ, sont attendus pour se recueillir devant le sanctuaire de la célèbre ville de Lourdes. Afin d'assurer la protection de ces pèlerins après les récentes attaques terroristes visant des rassemblements (Nice) et des lieux de culte (comme à St-Etienne-de-Rouvray), d'importants moyens ont été mis en oeuvre.

 

Tout d'abord, l'accès au site a été considérablement réduit.

En effet, l'accès du site aux véhicules a été complètement interdit grace à des engins de chantier barrant la route ainsi que d'imposants blocs de béton.

De plus, des 7 accès habituellement ouverts pour entrer dans le site, seuls trois sont actuellement accessibles, et ce jusqu'à la fin des fesivités. Cela doit permettre de mieux canaliser les fidèles et de pouvoir fouiller plus aisément leurs sacs.

 

Ensuite, en effet, un système de fouille des sacs a été mis en place: les pèlerins doivent cette faire la queue dans d'étroites files délimitées par des grilles de fer afin que les policiers déployés sur le terrains puisse vérifier le contenu de chaque sac porté par l'un des fidèles entrant dans le lieu saint.

 

Enfin, des drones survolleront les lieux de réjouissances durant toute la durée du pèlerinage, afin de traquer d'éventuels comportements suspects.

De plus, plus de 200 policiers et militaires ont été solicités afin de protéger le site durant les festivités.

Les mesures de sécurité mis en œuvre ne servent à rien face à la menace terroriste.

Certains fidèles

Des avis mitigés:

 

L'évêque de Lourdes, lui, affirme que les moyens mis en oeuvre afin de sécuriser au mieux le site sont ceux déployés lorsqu'un président de la République visite un lieu, et que, ainsi, la triste probabilité qu'un acte terroriste ait lieu est considérablement réduite. Des fidèles, quant à eux, sont de son avis e pensent être bien protégés et être en sécurité durant leur pèlerinage du 15 août.

Cependant, d'autres fidèles et pèlerins pensent que les mesures de sécurité mis en œuvre ne servent à rien face à la menace terroriste, étant persuadés qu'il en faut plus pour faire peur à un terroriste détermné à commettre son crime.

Lourdes: un pèlerinage sous haute surveillance

Le saviez-vous ?

On ne connaît jamais avec précision le nombre de fidèles présent à ce pèlerinage: il est seulement déterminé grâce au nombre d'hosties consommées lors des messes.

Cette année, les autorités espèrent que ce chiffre ne sera pas en baisse.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog