Le Bengladesh visé par des terroristes

Le Bengladesh visé par des terroristes

dans la capitale du Bengladesh, un attentat a été commis par le groupe Etat Islamique, Daesh, durant leur nuit de vendredi à samedi.

Cet attentat s'est tout d'abord commencé par une prise d'otage dans un restaurant de Dacca, la capitale du pays: les à priori 7 terroristes ont séparé les ressortissants étrangers des ressortissants du Bengladesh et ont tué à l'arme blanche les étrangers, ainsi que quelques autres.

Cette prise d'otage a duré toute la nuit. Les forces de l'ordre, ne parvenant pas à négocier avec les assaillants, ont pénétré le restaurant et ont tué six des assaillants, dont ils ont diffusé les noms et visages.

Un septième, toujours vivant, était toujours interrogé dimanche matin par les services de renseignement.

 

 

M. Khan [ministre de l’intérieur] a affirmé que tous les preneurs d’otages avaient fait de hautes études et venaient de familles aisées. « Il s’agit de jeunes hommes très instruits qui ont fréquenté l’université. Aucun ne vient d’une madrasa » (école coranique), a dit le ministre. Prié de dire comment ils étaient devenus des djihadistes, le ministre de l’intérieur a répondu : « C’est devenu une mode. »

Le Monde, quotidien (version en ligne)

 

 

Le bilan de cette attaque terroriste est lourd: 20 morts, dont 18 étrangers (parmi eux 9 Italiens, 7 japonais et 1 américain, ainsi que deux policiers Bengladais, tués lors de l'assaut).

Au moins 13 des otages, dont 3 étrangers, ont quant à eux été secourus, d'après les forces de l'ordre.

Le deuil national a été déclaré au Bengladesh par les autorités: les drapeaux, restent en berne pour le moment, alors que des cérémonies religieuses en hommage aux victimes et à leurs familles ont lieu...

Cette attaque terroriste a lieu après de nombreux meurtres d'intellectuels du Bengladesh. Il s'agit aussi de celle de la plus grande ampleur se déroulant dans ce pays.

L'attaque a aussi très rapidement revendiqué par le groupe Daesh.

 

 

 

EDITION:                                                                                                                  4/07/16, 20:20

Les autorités Bengladaises nient l'appartenance à Daesh du groupe qui a mené l'attaque terroriste dans le restaurant visé. D'après ces autorités, les terroristes feraient partie d'un groupe de terroristes local.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog